Les questions fréquemment posées à propos du Yoga du rire

🔶 « Quand notre boss nous voit rire, il pense qu’on ne fait rien ! » Existe-t-il des études à ce sujet ?

 

 3 études universitaires ont mesuré l’impact du rire volontaire dans les entreprises, les résultats sont tout à fait positifs :

 

  1. Etude Beckman, Regier et Young (2007) affirme que « Le rire volontaire est une intervention réaliste, durable et généralisable qui améliore le moral des employés, la détermination et les croyances personnelles efficientes ». 
  2. Etude S-VYASA (2006, Bangalore) Les résultats du groupe qui a ri montrent une diminution significative des émotions négatives (-27%), du niveau de cortisol (-28%), de la perception du stress (-11%) et de l’alexithymie.
  3. Etude de l’université Deakin (2007) Un effet instantané a été obtenu et les participants se sont sentis mieux immédiatement. Les participants ont fait état d’une plus grande satisfaction professionnelle et d’un plus grand bien-être au travail à la fin du programme, même au-delà de la fin de la session. 
  • Augmentation de la satisfaction générale dans la vie : +10.8%
  • Bien-être subjectif : +5%
  • Bonne humeur : +5.6%
  • Estime de soi : + 9%
  • Optimisme : + 8.7%
  • Bien-être au travail : +1.3%
  • Stress : -9.8%
  • Anxiété : - 5.9%
  • Dépression : -6%.

 

🔶 Le Yoga du Rire est-il une psychothérapie de groupe ?

 

Oui et non, il s’agit surtout d’un outil de développement personnel qui stimule la motivation et la performance via :

             - le dialogue, la communication et le bien-être 

             - le sentiment d’appartenance et les liens créés

             - le renforcement de la cohésion, de l’esprit d’équipe et de la coopération

             - la découverte de ses collègues ou autres participants « sous un autre angle »

             - la stimulation du dynamisme et de l’enthousiasme

             - la diminution du stress. 

 

🔶 On dit que 20 minutes de Yoga du Rire est aussi efficace que 60 minutes de gymnastique. INFO ou INTOX ? INFO.

C’est tout à fait exact. En riant, nous sollicitons jusqu’à 600 muscles différents ce qui ne manque pas de nous faire le plus grand bien.

 

🔶Il y a-t-il des contre-indications à la pratique du Yoga du Rire ?

 

La grande particularité du Yoga du Rire est qu’il peut se pratiquer par toute personne et à tout âge. Cependant, comme il implique un certain effort physique et une augmentation de la pression intra-abdominale, il ne convient pas :

  • Aux femmes enceintes après 7 mois de grossesse ou ayant connu des antécédents de fausse-couche
  • Aux personnes souffrant de tout type d’hernie, maladie de cœur (douleur de poitrine), mal de dos sévère, tout symptôme aiguë de la toux (avec essoufflement), du rhume et de la fièvre, d’hypertension artérielle incontrôlée, d’incontinence, d’épilepsie, d’hémorroïdes avancées (saignement) ou toute tendance aux saignements dans n’importe quelle partie du corps.
  • Les personnes ayant subi une chirurgie majeure doivent attendre 3 mois avant de recommencer
  • Toute personne atteinte d’une maladie physique, mentale ou psychologique et qui connaît des améliorations par le rire doit demander l’avis de son médecin avant de réduire la posologie ou l’arrêt du traitement. Le Yoga du Rire peut en effet contribuer à une certaine forme de guérison mais n’est en aucun cas un substitut à une médication.

Contre-indications relatives :

  • Les personnes qui souffrent de maladies cardiaques et d’hypertension artérielle mais qui  sont stabilisées par des médicaments et peuvent faire une marche rapide pendant 30 minutes sans aucun symptôme peuvent faire du Yoga du Rire avec les conseils de spécialistes médicaux. 
  • Les personnes qui ont subi une greffe de pontage coronarien peuvent également faire du Yoga du Rire une fois que leur test de stress est normal.
  • Les personnes souffrant de troubles psychiatriques majeurs et mineurs peuvent participer à une séance sauf ceux qui ne sont pas en contact avec la réalité, par exemple schizophrénie ou en état de manie hyperactive (la partie maniaque de la dépression bipolaire)

 

🔶 Peut-on connaitre des désagréments après une séance de Yoga du Rire ?

 

Dans la plupart des cas, les bénéfices se font directement sentir (joie de vivre accrue, bonne nuit de sommeil, diminution de l’anxiété…).

Dans quelques cas, on peut connaître une lourdeur dans la tête ou des maux de tête légers qui s’estompent tout seul de même qu’un mal de gorge ou une toux légère. C’est aussi tout à fait normal. Nous conseillons aux Rieurs qui y sont sensibles de ne pas rire trop fort.

 

 

 

🔶 Dispenser des séances de Yoga du Rire en oncologie a-t-il des effets positifs sur les patients?

 

Oui, certains articles le prouvent.

 

Vous avez d'autres questions?  Contactez-nous!

Je serai ravie de répondre à vos autres questions évenutelles au +32 494 40 21 90.